Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : L'essentiel de l'actualité économique de la semaine

par Denys Bédarride le
Nous avons préparé pour vous un condensé de l'actualité économique de la région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Les données économiques de l'Egypte et en Israël :

- Egypte : Le déficit de la balance commerciale est passé de 37,28 Mds$ au cours de 2017/2018 à 38,03 Mds$ au cours de 2018/2019. Le montant des exportations « hors hydrocarbures » a été ramené de 17,05 Mds$ à 16,94 Mds$ dans le même temps.
 
- Egypte : Le solde de la balance énergétique (exportations d’hydrocarbures moins importations d’hydrocarbures) est passé d’un déficit de 3,72 Mds$ à un excédent symbolique de 8 M$ entre 2017/2018 et 2018/2019. 
 
- Egypte : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 4,8% à la fin du mois de septembre 2019 contre 16% en septembre 2018. Le taux d’inflation a enregistré une baisse pour le 4ème mois consécutif.
 
- Egypte : Le montant des flux bruts d’investissement direct a été ramené de 7,7 Mds$ (3,1% du PIB) au cours de l’année fiscale 2017/2018 à 5,9 Mds$ (1,9% du PIB) au cours de l’année fiscale 2018/2019, soit une diminution de 23,4%. 
 
- Egypte : Le montant des recettes touristiques est passé de 9,8 Mds$ (3,9% du PIB) de 2017/2018 à 12,6 Mds$ (4% du PIB) au cours de 2018/2019, soit une augmentation de 28,6%. Les transferts d’expatriés ont été ramenés de 26,4 Mds$ (10,5% du PIB) à 25,2 Mds$ (8% du PIB).
 
- Egypte : Les recettes dégagées par l’exploitation du Canal de Suez sont restées stables, à 5,7 Mds$ soit 1,8% du PIB en 2018-2019 contre 2,3% en 2017-2018. 
 
 
- Israël : D’après le bureau central des statistiques, le salaire moyen mensuel (en prix courants) des employés israéliens à la fin du mois de juillet s’établissait à 11 004 NIS, soit une hausse de 3,4% par rapport à la même période en 2018.
 
- Israël : Le nombre des touristes s’est établit à 3,3 millions sur les neuf premiers mois de l’année 2019, soit une augmentation de 12,8% sur un an.
 
- Israël : La Banque d’Israël a décidé de maintenir son taux directeur à 0,25%.
 
- Israël : D’après les dernières estimations de la Banque d’Israël, la croissance en volume du PIB s’établirait à
3,1% en 2019 et à 3% en 2020.
 
- Israël : Le montant des avoirs en devises étrangères de la Banque Centrale s’établissait à 119,5 Mds$ (31,8% du PIB) à la fin du mois de septembre 2019 contre 115,5 Mds$ (31,5% du PIB) à la fin du mois de septembre 2018.
 

Au Liban et en Jordanie :

- Liban : La Banque du Liban (BdL) a publié le 1er octobre une circulaire portant sur le financement des importations de biens de première nécessité à savoir le blé, les carburants et les médicaments. Ces trois postes représentent plus de 28% des importations.
 
- Liban : Calculée en glissement annuel par l’Administration des Statistiques, l’inflation s’établissait à 1,22% à la fin du mois d’août.
 
- Liban : Le montant de la dette publique est passé de 83,70 Mds$ à la fin août 2018 à 86,29 Mds$ à la fin août 2019, soit une augmentation de 3,1% sur un an. La dette domestique qui correspond à la dette libellée en LBP a augmenté de 11,30% sur un an pour s’établir à 53,79 Mds$.
 
- Jordanie : Le trafic « passagers » de l’Aéroport International Queen Alia est passé de 5,805 M au cours des huit premiers mois de l’année 2018 à 6,162 M au cours des huit premiers mois de l’année 2019, soit une augmentation de 6,2%.
 

Un détour par les pays du Golfe

 Koweit : D’après le ministère des finances, le prix moyen du baril de pétrole koweïtien s’élevait à 62,2$ à l’issue des six premiers mois de l’année fiscale 2019/2020, soit 13% supérieur à l’hypothèse du budget (55$).
 
Koweit : Le bénéfice net des dix banques koweïtiennes s’établissait à 1,62 Md$ au premier semestre 2019, en hausse de 8,4% par rapport au premier semestre 2018. National Bank of Kuwait a réalisé 690 M$ de bénéfice et Kuwait Finance House 350 M$.
 
Koweit : L’indice de confiance des consommateurs mesuré par le cabinet d’étude ARA Research & Consultancy s’établissait à 105 points au mois d’août 2019, en baisse de 4 points par rapport au mois de juillet 2019 et en baisse de 12 points sur un an.
 
Koweit : La Banque Centrale a approuvé le projet de d’acquisition d’Ahli United Bank par Kuwait Finance House. Des provisions techniques et juridiques doivent encore être finalisées, notamment pour garantir les principes islamiques de la future banque.
 
Oman : Le ratio prêts/dépôts des banques est passé de 108,8% à 111,8% entre juillet 2018 et juillet 2019. Les crédits bancaires ont progressé de +6,1% entre fin juillet 2018 et fin juillet 2019 (+3,9% pour le seul secteur privé). Les dépôts bancaires ont augmenté de +3,3%.
 
Oman : En juillet le taux d’intérêt moyen sur les dépôts à terme en rial servi par les banques conventionnelles était de 1,95% contre 1,73% en juillet 2018. Le taux d’intérêt moyen des prêts en rial accordés par les établissements conventionnels était de 5,43% contre 5,25% en 2018
 
Oman : L’entreprise publique Omran a mandaté la banque d’investissement locale Ubhar Capital pour étudier le potentiel de privatisation de certains de ses actifs hôteliers.
 
Oman : La Capital Market Authority (CMA) a publié le cadre réglementaire relatif au futur système d’assurance maladie obligatoire concernant les employés omanais et expatriés du secteur privé. Sa mise en œuvre effective devrait intervenir selon les autorités au cours de 2020.
 
Qatar : Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 51,3 au cours des neuf premiers mois de 2018 à 48,2 au cours des neuf premiers mois de 2019.
 
Qatar : La Banque centrale a levé 600 M de QAR (165 M$) de bons du Trésor (maturité de 3, 6 et 9 mois à des taux de respectivement 1,89%, 1,91% et 1,95%, soit des taux inférieurs à la précédente émission).
 
Qatar : Dans le cadre du projet d’expansion de la production de GNL du Qatar, le Ministre de l’Energie et PDG de Qatar Petroleum a annoncé qu’un seul contractant sera sélectionné pour la construction des quatre trains de liquéfaction.
 
Qatar: Dans le cadre du projet d’expansion de la production de GNL du Qatar, l’attribution du contrat est attendue pour 2020. Le Qatar prévoit également la construction de nouvelles infrastructures de capture du carbone d’une capacité de 2,1 Mt/an, permettant 5 Mt/an d’ici 2025.
 
 
 

Arabie Saoudite : Le promoteur immobilier Dar Al Arkan vient d’émettre une obligation islamique (soukouk) d’un montant de 600 M$ arrivant à échéance en 2025.

 
Bahrein : La croissance en volume du PIB s’est établie à 0,84% entre le 2ème trimestre 2018 et le 2ème trimestre 2019. Le secteur non pétrolier a enregistré un taux de croissance de 1,2%, tandis que la croissance du secteur pétrolier s’est établie à 0,8%.
 
Bahrein : La croissance en volume du PIB s’est établie à 0,84% entre le 2ème trimestre 2018 et le 2ème trimestre 2019. Les secteurs financier (+16,4%), hôtelier et de la restauration (+8,7%) et de la construction (+4%) ont été les plus dynamiques.
 
Emirats Arabes Unis : La Federal Tax Autority a annoncé la mise en place de droits d’accise sur les cigarettes électroniques et les boissons sucrées à compter du 1er décembre 2019.
 
Emirats Arabes Unis : D’après le Ministère des Finances, les Emirats arabes unis ont enregistré un excédent budgétaire consolidé de 13,5 Mds$ au premier semestre 2019, en hausse de 35% en glissement annuel.
 
Emirats Arabes Unis : Aldar Properties, le principal promoteur immobilier d’#AbuDhabi, serait en passe d’effectuer une émission obligataire islamique (soukouk) libellée en dollars.
 
Standard Chartered a ramené la prévision de croissance de la zone MENAP (Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afghanistan et Pakistan) de 1,6% à 1,4% pour 2019. Cette baisse s’expliquerait notamment par la volatilité de la situation sécuritaire dans la région MENA. 

Zoom sur l'Iran  

Iran : La NIOC a organisé la 26ème session de vente du pétrole brut sur le marché IRENEX (la bourse de l’énergie). 2 millions de barils du brut « léger » étaient proposés à un prix unitaire de 61$. Aucun acheteur ne se serait manifesté.
 
Iran : La NIOPDC (Compagnie Nationale pour la Distribution des Produits pétroliers) a organisé 4 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 36 000 tonnes d’essence étaient proposées à un prix moyen de 564,5$ la tonne. Aucun client ne se serait manifesté.
 
Iran : D’après le Centre National des Statistiques, le taux de chômage a été ramené de 12,3% de la population active à la fin du deuxième trimestre 2018/2019 à 10,5% de la population active à la fin du deuxième trimestre 2019/2020.
 
Iran : Selon l’Administration des Douanes, le montant total des exportations iraniennes (hors pétrole brut) aurait été ramené de 23,1 Mds$ au cours du premier semestre de 2018/2019 à moins de 21 Mds$ au cours du premier semestre de 2019/2020, soit une baisse de plus de 9%.
 
Iran : D’après la Chambre de Commence et d’Industrie d’Iran, le Purchasing Manager Index (PMI) s’est établi à 50,4 à la fin septembre 2019, soit une amélioration de 10,1% par rapport à août 2019. Le PMI s’établissait pour mémoire à 39,35 à la fin janvier 2019. 
 

Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional d’Abu Dhabi avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Doha, Dubaï, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv). 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.