Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESECONOMIEENTREPRISESDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique

par Denys Bédarride le
Nous avons préparé pour vous un condensé de l'actualité économique de la région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

L'actualité économique au Liban et en Palestine

- Liban : Suite à la démission de Saad Hariri le 29 octobre, les principales composantes de la majorité sortante -le Hezbollah, Amal, le Courant Patriotique Libre (CPL) et le Courant Du Futur (CDF) sont parvenues à une entente pour désigner Mohammad Safadi comme Premier Ministre.
 
 
- Liban : Le nombre et le montant consolidé des transactions immobilières ont diminué respectivement de 17,7% et de 20,7% entre les dix premiers mois de l’année 2018 et les dix premiers mois de l’année 2019.
 
- Liban : D’après le Ministère de l’Industrie, les exportations de produits industriels ont augmenté de 4,3% entre les sept premiers mois de l’année 2018 et les sept premiers mois de l’année 2019, pour s’établir à 1,53 Md$.
 
- Liban : Les équipements mécaniques et machines constituent le premier poste d’exportation (298 M$) suivi des produits chimiques (281 M$), du tabac et plats préparés (238 M$). Les pays arabes représentent 53,5% des exportations de produits industriels, l’Union Européenne (19,8%).
 
- Liban : Les pays arabes représentent 53,5% des exportations de produits industriels, l’Union Européenne (19,8%), l’#Afrique (10,5%) et l’#Asie (10,1%).
 
- Liban : D’après la Banque Centrale, les livraisons de ciment ont diminué de 29,8% entre les neuf premiers mois de l’année 2018 et les neuf premiers mois de l’année 2019.
 
- Liban : D’après la Banque Centrale, le déficit enregistré par la balance des paiements est passé de 1,3Md$ au cours des neuf premiers mois de l’année 2018 à 4,5 Mds$ au cours des neuf premiers mois de l’année 2019.
 
- Liban : Stansdard & Poor’s a décidé le 14 Novembre de dégrader la notation (Long Term Issuer Credit Rating) de Bank Audi, BLOM Bank et BankMed de B- à CCC. L’agence à également dégradé la notation (Short term issuer credit rating) de Bank Audi et de Bankmed de B à C.
 
- Palestine : L’Extended PMA Business Cycle Index (indice mensuel de la Palestine Monetary Authority qui mesure les performances de sept secteurs d’activité économique) a été ramené de -3,2 points en septembre 2018 à - 16.5 points en septembre 2019.
 
- Palestine : La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a statué en faveur d’une législation concernant l’étiquetage « des denrées alimentaires originaires de territoires occupés par l’Etat d’Israël ».
 
- Palestine : Le taux de chômage est ramené de de 26,9 % de la population active au troisième trimestre 2018 à 25% de la population active au troisième trimestre 2019. 
 
 

Un détour par l'Egypte, Israël et la Jordanie

- Egypte : L’inflation globale s’établissait à 3,1% à la fin du mois d’octobre 2019 contre 17,7% en octobre 2018, c’est son taux le plus bas depuis décembre 2005 ; l’inflation sous-jacente quant à elle est enregistrée ce mois-ci à 2,7%, contre 2,6% le mois dernier. 
 
- Egypte : La prochaine émission d’eurobonds libellés en dollars devrait porter sur un montant de 1,5 Md $, et être répartie en 3 tranches de 500M$ chacune, pour des maturités respectives de 3, 12 et 40 ans. 
 
- Egypte : La Banque Centrale a émis ce 12 novembre des Bons du Trésor à un an libellés en € pour un montant de 695 M€. L’adjudication a été sursouscrite à hauteur de x1,2 et s’est conclue à un taux d’intérêt moyen de 1,43% contre 1,49% lors de la dernière opération en août 2019
 
- Egypte : La Banque Centrale a programmé ce 18 novembre l’émission de Bons du Trésor à un an libellés en dollars, pour un montant de 1,56 Mds$. La dernière opération de ce type effectuée en Juin (715 M$) s’était conclue à un taux d’intérêt de 3,87%.
 
- Egypte : Le taux d’intérêt réel des obligations souveraines à 10 ans de l’Egypte serait actuellement le plus élevé de l’ensemble des pays émergents (Argentine exclue), à 9,42%. Sur l’année 2019, le rendement moyen des obligations égyptiennes s’établi à 25,78%. 
 
- Israel : D’après la Banque d’Israël, le shekel s’est apprécié de 2,4% par rapport au dollar et de 6,6% face à l’euro au cours du troisième trimestre de l’année 2019.
 
- Jordanie : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,3% à la fin du mois d’octobre.
 
- Jordanie : Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale (Readily Available Reserves) est passé de 12,25
Mds$ à la fin du mois d’octobre 2018 à 13,12 Mds$ à la fin du mois d’octobre 2019.
 
 
 

L'essentiel de l'actualité économique au Moyen-Orient

- L’organisation Property Right Alliances vient de publier l’International Property Rights Index pour 2019. Il passe en revue 129 pays. Les pays les mieux classés du #ProcheOrient sont #Israel (24ème place), #Jordanie (45ème place) et l'#Egypte (68ème place). 
 
- La Syrie aurait importé 96 000 bj de pétrole brut iranien en septembre. La moyenne de ses importations entre avril et septembre 2019 avoisineraient les 75 000 bj. 
 
- Iran : La compagnie nationale du pétrole NIOC a annoncé avoir découvert un nouveau gisement de pétrole «Nam Avaran» au sud de la province du Khuzestân près de Ahwaz. Avec une superficie de 2 400 Km2, ses réserves possibles seraient estimées à plus de 53 Mds de barils de pétrole.
 
- Iran : D’après l’Iranian Trade Promotion Organization (ITPO), le montant des exportations de produits miniers serait passé de 3,49 Mds$ à la fin du premier trimestre de 2018/2019 à 3,9 Mds$ à la fin du premier trimestre de 2019/2020, soit une augmentation de 11,7%. 
 
- Iran : Au cours des cinq premiers mois de 2019 un montant de 19,3 Mds$ au taux officiel (42 000 d’IRR pour 1$) aurait été alloué à l’importation de biens de première nécessité. 2 Mds$ de ce montant serait approvisionné à partir de l’exportation des produits non pétroliers. 
 
- Iran : La production de pétrole brut aurait été ramenée de 3,36 Mb/j au mois d’octobre 2018 à 2,15 Mb/j au mois d’octobre 2019. Elle était de 2,2 Mb/j au mois de septembre 2019.
 
Iran : Les importations chinoises de pétrole brut auraient été ramenées de 650 000 b/j en moyenne sur les neuf premiers mois de 2018 à 356 000 bj en moyenne sur les neuf premiers mois de 2019, soir une baisse de 45,2%.
 
- Iran : Les importations indiennes de pétrole brut auraient été ramenées de 560 000 b/j en moyenne sur les neuf premiers mois de 2018 à 164 000 b/j en moyenne sur les neuf premiers mois de 2019, soit une baisse de 70,7%. 
 
- Iran : Les importations japonaises de pétrole brut et de condensats auraient été ramenées de 164 900 b/j en moyenne sur les neuf premiers mois de 2018 à 62 600 b/j en moyenne sur les neuf premiers mois de 2019, soit une baisse de 62%.
 
- Iran : La compagnie nationale pour la distribution des produits pétroliers a organisé sept nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 221 000 tonnes ont été proposées à un prix de 552$ la tonne. Deux lots pour un total de 100 000 tonnes ont été vendus à 555$ la tonne.
 
- Iran : Pour la 5ème semaine, la compagnie nationale du pétrole (NIOC) n’a pas organisé de session de vente de pétrole brut via l’IRENEX. La NIOC pourrait abaisser les quantités de pétrole brut contenues dans un lot de barils livré on shore de 35 000 barils à 1 000 barils.
 
 
Sources : Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv)
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.