Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Libye: 2020 serait une année importante de transformation du pays

par Rédaction Ecomnews Med le
Le Président de la National Oil Corporation M. Sanalla a déclaré que 2020 sera une année de « transformation » pour la Libye, grâce à des investissements massifs.

Une délégation libyenne comprenant notamment le Président de la National Oil Corporation (NOC) M. Sanalla, le gouverneur de la Banque centrale de Libye (BCL) Saddek Elkaber, et le Président de la Libyan Investment Authority (LIA) Ali Mahmoud Hassan, sest rendue à Tunis le 20 novembre 2019. 

Lors de cette visite, M. Sanalla a déclaré devant une délégation du Conseil libyen des affaires britanniques (LBBC), que lannée 2020 sera une année de « transformation ». A cette fin, la NOC réalisera des investissements dun montant total de 1,5 Md LYD (conformément à la décision du gouvernement Sarraj annoncée le mois dernier daffecter des fonds au développement du pays), pour que la production nationale de pétrole atteigne 1,5 M barils par jour (b/j) en 2020 et 2,1 M b/j dici 2024.

Ces investissements consisteront en la réparation de champs de pétrole, linvestissement dans de nouvelles technologies de production et de protection des champs, ou encore la modernisation de puits de pétrole. M. Sanalla a en outre appelé le gouvernement à prendre des mesures pour mettre fin aux subventions des carburants, car elles contribuent à lessor de la contrebande. M. Sanalla sest également montré favorable à une diversification de léconomie libyenne et souhaite quune plus grande attention soit portée en Libye aux problèmes environnementaux. 

Le coût total de lajustement pour parvenir à lobjectif de production fixé en 2024 est de lordre de 60 Mds USD. Lessentiel proviendra dinvestissements étrangers. Enfin, M. Elkaber a convenu quil fallait mettre fin à lexistence de deux taux de change (le taux officiel et le taux du marché parallèle) mais ce nest pas encore le moment pour le faire selon lui. 

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.