Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique

par Denys Bédarride le
Nous avons préparé pour vous un condensé de l'actualité économique de la région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

 

L'acutalité économique en Egypte :

 
D’après le Ministère des Finances, les cibles et hypothèses macroéconomiques retenues pour le #budget de l’Etat pour 2020-2021 seraient les suivantes : Taux de croissance du PIB 6,4%, Ratio de dette publique sur PIB 80%, Ratio du déficit budgétaire sur PIB 6,2%. 
 
Le montant net des avoirs extérieurs détenus par la Banque Centrale est passé de 42,55 Mds$ à la fin du mois de décembre 2018 à 45,42 Mds$ à la fin du mois de décembre 2019.
 
La Banque Centrale a émis ce 6 janvier 2020 des Bons du Trésor à un an libellés en dollars, pour un montant de 865M$. L’adjudication s’est conclue à un taux d’intérêt moyen de 3,540% contre 3,589% lors de la dernière opération du même type, le 10 décembre dernier.
 
Le Purchasing Managers’ Index s’est établi à 48,2 au mois de décembre 2019 contre 47,9 au mois de novembre 2019. Calculé en moyenne, il a été ramené de 49,5 au cours de 2018 à 49,1 au cours de 2019.
 
Calculée en glissement annuel, l’inflation urbaine globale s’établissait à 7,1% à la fin du mois de décembre 2019, contre 12% en décembre 2018. Calculée en moyenne sur l’ensemble de l'année, elle a été ramenée de 14,4% en 2018 à 9,4% en 2019.
 

L'actualité économique en Israël : 

 
D’après les chiffres publiés par le Ministère des Finance, le déficit public était de 52,2 Mds de NIS soit 3,7% du PIB à la fin de l’année 2019, alors que l’objectif dans la construction budgétaire était de le ramener à 40,2 Mds de NIS soit 2,9% du PIB.
 
Le 2 janvier, le Premier Ministre israélien a signé à Athènes avec ses homologues grecs et chypriotes l’accord sur la construction du Gazoduc EastMed. Celui-ci devrait être ratifie prochainement par le Premier Ministre Italien.
 
Le groupe Energean, le propriétaire grec des gisements offshore israélien des champs de Tanin et Karish vient de signer une lettre d’intention avec la société grecque de gaz, DEPA pour la vente annuelle de 2 BCM, qui devraient être acheminés à travers le gazoduc EastMed
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d’Israël est passé de 115,3 Mds$ à la fin de l’année 2018 (31,3% du PIB) à 126 Mds$ (32,8% du PIB) à la fin de l’année 2019.
 
En 2019, le shekel s’est apprécié de 0,9% face au dollar $ et de 6,3% face à l’euro €.
 

L'actualité économique en Jordanie :  

La croissance en volume du PIB s’est établie à 1,9% entre le troisième trimestre 2018 et le troisième trimestre 2019.
 
Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 10,48 Mds$ au cours des dix premiers mois de l’année 2018 à 9,01 Mds$ au cours des dix premiers mois de l’année 2019.
 
Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale (Readily Available Reserves) est passé de 12,02 Mds$ à la fin du mois de novembre 2018 à 14,84 Mds$ à la fin du mois de novembre 2019.
 
Le montant de la dette extérieure est passé de 12,04 Mds de JOD soit 40,2% du PIB à la fin du mois d’octobre 2018 à 12,49 Mds de JOD soit 39,9% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin du mois d’octobre 2019.
 
La dette publique est passée de 28,49 Mds de JOD soit 95% du PIB à la fin du mois d’octobre 2018 à 30,19 Mds de JOD soit 96,4% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin du mois d’octobre 2019.
 
Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire est passé de 860,4 M de JOD soit 2,9% du PIB à la fin du mois d’octobre 2018 1,13 Md de JOD soit 3,6% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin du mois d’octobre 2019.
 
 

L'actualité économique en Palestine :  

D’après les chiffres publiés par le Palestinian Central Bureau of Statistics (PCBS), l'indice de production industrielle a progressé de 4,03% entre les onze premiers mois de l’année 2018 et les onze premiers mois de l’année 2019.
 
L’indice industrie manufacturière qui représente 82,98% de la production industrielle a augmenté de 3,7% ; l’indice du secteur «énergie » (11,95%) a progressé de 4,72% ; l’indice du secteur « eaux, déchets, assainissement » (2,39%) a connu une augmentation de 21,39%.
 
L’indice " industrie manufacturière " qui représente 82,98% de la production industrielle a augmenté de 3,7%. Seul le secteur « mines et carrières » (2,68%) a connu une baisse de 11,53% sur cette période.
 
D’après le Palestinian Central Bureau of Statistics, l’indice des prix à la production a diminué de 0,65% entre les onze premiers mois de 2018 et les onze premiers mois de 2019, tiré vers le bas par l’évolution des prix de production de tous les secteurs d’activités
 
D’après le Palestinian Central Bureau of Statistics, l’indice des prix à la production a diminué de 0,65% entre 2018 et 2019 : agriculture et pêche (-0,49%), mines et carrières (-1,56%), industrie manufacturière (-0,32%), secteur énergie (-1,8%), eaux, déchets (-3,12%)
 
 

L'actualité économique au Liban 

 
Le déficit enregistré par la balance des paiements a été ramené de 4,075 Mds$ au cours des onze premiers mois de 2018 à 3,51 Mds$ au cours des onze premiers mois de 2019.
 
Le solde de la balance des paiements est passé d’un déficit de 953,9 M$ en novembre 2018 à un excédent de 1,14 Md$ en novembre 2019, en raison de l’augmentation des réserves nettes de change de la Banque du Liban (+167 M$) et des banques commerciales (+975,5 M$).
 
Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de Beyrouth a diminué de 2,4% entre l’année 2018 (8,838 M de passagers) et l’année 2019 (8,630 M de passagers). Quant au trafic « fret », il a diminué de 11% dans le même temps.
 
D'après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 37,61 Mds$ le 15 décembre à 37,27 Mds$ le 31 décembre 2019. A titre comparatif, il s’établissait à à 39,67 Mds$ à fin décembre 2018
 
Le Purchasing Managers’ Index a été ramené de 46,3 au cours de l’année 2018 à 45,9 au cours de l’année 2019. Après s’être établi à 37 au mois de novembre 2019 (le plus bas historique depuis la création de l’indice), il a atteint 45,1 au mois de décembre 2019.

L'actualité économique en Iran :

D’après la Banque Centrale, le ratio des prêts sur les dépôts des établissements de crédit aurait été ramené de 84,3% à la fin du mois de septembre 2018 à 79,8% à la fin du mois de septembre 2019.
 
Le Ministère des Affaires Economiques et des Finances a procédé le 1er janvier à sa quatrième émission obligataire de l’année 2019/2020, qui a pris la forme d’un sukuk manfaah de maturité 42 mois et de coupon annuel 17,9%, gagé sur les recettes fiscales de l’Etat.
 
Le projet de budget 2020/2021 transmis par le gouvernement au Majles prévoit une hausse de 70% des recettes budgétaires espérées du plan de financement obligataire, qui atteindrait 1 090 trillions IRR.
 
Le taux de chômage de la population active aurait été ramené de 11,8% à la fin du troisième trimestre de 2018/2019 à 10,6% à la fin du troisième trimestre de 2019/2020. Sur la même période, le taux d’activité était en baisse de 0,2 points à 44,3%.
 
D’après l’Administration générale des douanes chinoises, les importations de pétrole brut chinoises auraient été ramenées de 390 000 b/j au mois de novembre 2018 à 132 000 b/j au mois de novembre 2019, soit une baisse dans des proportions voisines de 66%. #Chine
 
Les exportations de gaz vers la #Turquie auraient été ramenées de 6,1 M de m3 au cours des dix premiers mois de 2018 à 6 M de m3 au cours des dix premiers mois de 2019, soit une légère baisse de 1,6% en glissement annuel. 
 
La Compagnie nationale pour la distribution de produits pétroliers a organisé 30 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 850000 tonnes on shore auraient été proposées à un prix moyen de 514$ la tonne. 12 390 000 barils auraient aussi été proposés à un prix de 5$
 
 
 
Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.