Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIECHANGES MÉDITERRANÉENS

///   L’Union pour la Méditerranée s'engage pour promouvoir l'égalité des sexes dans la région Méditerranéenne

par Fiona Urbain le
La parité entre les sexes est estimée à 76,7% en Europe occidentale et à 61,2% au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, ce qui indique qu'il reste encore un long chemin à parcourir. Les États membres de l'Union pour la Méditerranée (UpM) adopteront ce mois-ci un mécanisme intergouvernemental régional pour suivre les progrès réalisés dans la promotion des droits des femmes, évaluer les inégalités entre les sexes et fournir des recommandations aux décideurs.

 upm 

L'UpM adoptera ce mois-ci un mécanisme régional intergouvernemental de suivi sur l’amélioration de l'égalité entre les sexes. Ce mécanisme implique des indicateurs concrets qui permettront de suivre les progrès réalisés dans la promotion des droits des femmes et de travailler collectivement pour accélérer la pleine participation des femmes dans la région.

 

Marisa Farrugia, Secrétaire générale adjointe de l'UpM aux Affaires Civiles et Sociales, a souligné : « Ce mécanisme de suivi offre un moyen efficace d'évaluer les progrès. Il est conçu pour créer une prise de conscience régionale sur les défis que posent les écarts entre les sexes ainsi que sur les opportunités qui se présentent lorsque des mesures sont prises pour les réduire. L'édification de sociétés inclusives, fondées sur l'égalité, dans toutes ses dimensions, est un élément clé de la croissance économique et du bien-être social. »

 

Grâce à la récente signature d’un accord de coopération avec la Norvège, cette année verra également la continuité de la mise en œuvre de projets régionaux visant à favoriser la participation économique des femmes, à faciliter l’accès au marché du travail et à l'entreprenariat. Les projets soutenus par l’UpM dans le cadre de cet accord sont :

 

• « CEED Grow - Développement des petites et moyennes entreprises ». Le projet s'adresse aux femmes chefs d'entreprise et cadres moyens et vise à améliorer leurs compétences en leadership, en gestion et en entrepreneuriat. Il profite à 300 petites et moyennes entreprises, en Albanie, en Tunisie et au Maroc.

• « Compétences au service de la réussite ». Le projet fournit à plus de 450 femmes sans emploi et économiquement défavorisées, éduquées au niveau secondaire, les compétences, les connaissances et les outils nécessaires pour entrer sur le marché du travail en Tunisie, Maroc, Egypt, Jordanie et Liban.

• « Méditerranée Nouvelle Chance » Le projet met en œuvre des solutions innovantes et durables pour relever le défi de l'insertion socioprofessionnelle des jeunes et, en particulier, de ceux qui ne sont pas en Éducation, Emploi ou Formation (NEET) en Algérie, Egypte, France, Maroc, Tunisie et Espagne. Les échanges de connaissances bénéficient à plus de 29 000 jeunes, dont 60% de femmes.

 

Malgré les progrès réalisés au niveau mondial et au niveau régional, nous avons besoin d'au moins 99,5 ans de plus pour atteindre l'égalité des sexes (participation économique, éducation, santé et autonomisation politique) selon les conclusions du Rapport mondial sur les écarts entre les sexes 2020.

Dans la région de l'UpM, la parité entre les sexes en Europe occidentale est estimée à 76,7% (54 ans pour atteindre la parité hommes-femmes) et dans la région MENA à 61,2% (140 ans), ce qui indique qu'il reste encore beaucoup à faire.

 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.