Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Libye : Un budget officieux a été adopté et le ministère des finances a annoncé un plan pour réduire les dépenses salariales

par Denys Bédarride le
Le 3 mars 2020, le gouvernement d’union nationale (GUN) a approuvé les arrangements financiers pour 2020, qui servent de budget en l’absence d’un budget officiel, en tenant compte du blocus pétrolier actuel. Le montant du budget officieux s’élèverait à 38,5 Mds LYD contre 46,8 Mds LYD en 2019 et 42 Mds LYD en 2018.

 

La réunion a rassemblé le chef du Conseil présidentiel M. Al-Sarraj, le chef du Libyan Audit Bureau M. Shakshak, le président de la Chambre des représentants à Tripoli M. Sayala, le chef du Haut Conseil d'État M. Al-Mishri, le gouverneur de la Banque centrale libyenne (BCL) M. Al- Kabir, et le commandant de la salle d'opérations jointe M. Juwaili.

Par ailleurs, le ministère des Finances de Tripoli a déclaré le 2 mars 2020 souhaiter réduire les dépenses publiques, et particulièrement les dépenses du chapitre 1 du budget de l'État (salaires du secteur public), qui représenteraient environ 56% des dépenses publiques annuelles totales.

Le ministère aurait pris les mesures suivantes pour y remédier :

- Former un comité de spécialistes et d'experts pour établir des normes juridiques et techniques afin de préparer une échelle salariale unifiée, qui serait fondée sur la qualité des performances et le degré de responsabilité du poste ;

- Obtenir une décision du gouvernement de réduire de 40% les salaires des membres et ministres du Conseil présidentiel, et de 30% les salaires des conseillers ;

- Réduire de 20% les salaires des employés de l’exécutif et du législatif. Cela intervient dans un contexte de litiges entre le ministère des Finances et la BCL au cours des dernières semaines, concernant le retard dans le paiement des salaires des employés de l'État depuis le début de 2020.

La BCL a déclaré la semaine dernière qu'elle commencerait à payer exceptionnellement les salaires de base des employés de l'État pour janvier et février 2020, excluant les incitations et promotions ainsi que tout autre paiement supplémentaire.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.