Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENS

///   Libye : Les pertes dues à la fermeture des installations pétrolières ont dépassé 3,1 milliards de $ le 12 mars 2020

par Denys Bédarride le
Selon un bulletin officiel de la Compagnie pétrolière nationale libyenne (National Oil Corporation - NOC), les pertes financières depuis le 17 janvier 2020, liées à la fermeture des installations pétrolières, ont dépassé 3,1 Mds USD le 12 mars 2020, soit 70,2 M USD par jour en moyenne.

 

La production journalière de pétrole était limitée à 97 508 barils le 11 mars 2020. La NOC précise dans un communiqué daté du 13 mars 2020 qu’elle parvient encore à satisfaire les besoins domestiques des citoyens libyens.

Toutefois, certaines régions manqueront de carburant dès la semaine prochaine selon la NOC, si le gouvernement n’effectue pas entre-temps les transferts financiers nécessaires.

La NOC rappelle qu’elle n’a toujours pas reçu son budget 2020. Elle ajoute que, dans ces conditions, elle sera contrainte de diminuer les dépenses jugées non essentielles : gel ou report de certains contrats, fin du recours aux heures supplémentaires, réduction de certains services.

La question du blocus pétrolier a été abordée lors de la rencontre lundi 9 mars 2020 entre le Président de la République française, M. Emmanuel Macron, et le Chef de l’Armée de nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar.

Lors de cette rencontre, le maréchal Haftar a indiqué qu’il était prêt qu'il à signer l'accord de cessez-le-feu libyen, à condition que le Gouvernement d’union nationale (GUN) s’y engage également. Il a ajouté que cet accord deviendrait caduc si les milices armées proches du GUN ne respectaient pas le cessez-le-feu.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.