Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique de cette semaine

par Denys Bédarride le
Découvrez le condensé de l'actualité économique de la région MENA cette semaine réalisé avec l'appui du Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

bourse

L’actualité économique de l’Egypte

 

Selon le Ministère de la Planification et du Développement économique, le taux de croissance du PIB a été ramené de 5,3% au 1er trimestre 2019 à 5% au 1er trimestre 2020. Selon les prévisions du ministère, le PIB devrait se contracter de 1% au 2ème trimestre 2020.

 

L'Egypte vient de lever 5 mds$ sur le marché international des capitaux, dont 1,25 md$ à échéance de 4 ans (au taux de 5,75%), 1,75 md$ à échéance de 12 ans (au taux de 7,625%) et 2 mds$ à échéance de 30 ans (au taux de 8,875%). La demande aurait été 4 fois supérieure à l’offre.

 

A l’issue de la réunion de son comité de politique monétaire le 14 avril, la Banque Centrale a décidé de maintenir ses taux directeurs inchangés. Le taux de rémunération des dépôts et le taux de refinancement restent donc à 9,25% et 10,25% et le taux d’escompte à 9,75%.

 

Le taux de chômage a été ramené de 8% au premier trimestre 2019 à 7,7% au premier trimestre 2020, avant de s’établir à 9,2% à fin avril. Le taux de chômage a été ramené de 9% au cours des neuf premiers mois de 2018/2019 à 7,8% au cours des neuf premiers mois de 2019/2020

 

La Banque Centrale a procédé le 19 mai à des émissions de T-Bills et de T-Bonds aux résultats drastiquement opposés, pour un total de 40 Mds EGP (soit 2,5 Mds USD) à échéance de 3, 6, 9 et 12 mois. L’opération a été couverte à 100%, à des taux en baisse.

 

Une taxe de 1% prélevée sur l’ensemble des salaires (publics et privés) ainsi qu’une taxe de 0,5% sur les pensions de retraites dans la fonction publique entrera en vigueur au début de la prochaine année fiscale pour 12 mois pour financer les dépenses liées au #COVID19.

 

Les mesures de restriction sanitaire seront renforcées pendant l’Eid du 24 au 29 mai inclus. Seuls les commerces essentiels (alimentation, pharmacies) seront autorisés à ouvrir, les transports en communs seront suspendus nationalement et le couvre-feu étendu de 17h à 6h

caire

L’actualité économique d’Israël

 

S&P a maintenu à l’identique la note souveraine d'Israël (AA-). Elle reste assortie d’une perspective «stable». L'agence prévoit une contraction de la croissance économique de 5,5% cette année puis un rebond de la croissance de 6% en 2021.

 

S&P prévoit une contraction de la croissance économique de 5,5% cette année puis un rebond de la croissance de 6% en 2021. Le déficit public et la dette publique sont estimés respectivement à 10,3% du PIB et 71% du PIB en 2020.

 

Le Purchasing Manager Index, qui mesure la performance du secteur industriel, a rebondi légèrement en avril à 39,3 points après avoir chuté en mars à 34,6 points.

 

D’après le Bureau Central des Statistiques, et calculée en glissement annuel, l'inflation a été négative en avril à -0,6% contre 0% en mars. Calculée en moyenne sur les quatre premiers mois de l’année 2020, elle a été de 0% contre 1,3% sur la même période en 2019.

 

Les autorités ont autorisé depuis le 20 mai la réouverture des plages et des synagogues dans la limite de 50 fidèles. Elles ont aussi annoncé l’ouverture des restaurants, bars, cafés et clubs à partir du 27 mai dans le respect des règles d’hygiène et de distanciation.

 

Les autorités ont étendu l’interdiction d’entrée dans le pays aux personnes ne possédant pas de passeports israéliens, jusqu’au 15 juin à minima. L'obligation de quarantaine des israéliens rentrés de l'étranger demeurera en vigueur jusqu'à cette date. 

 

La compagnie aérienne ElAl a enregistré une perte nette de 60 M$ en 2019 après 52 M$ en 2018. La part de marché d’El Al à l’aéroport Ben Gourion a été ramenée de 25,5% en 2018 à 24,6% en 2019.

 

L'indice TA-35 (qui regroupe les 35 capitalisations les plus importantes de la Bourse de Tel Aviv) a gagné 1,11% de sa valeur cette semaine. L’indice enregistre une expansion de 2,98% depuis début mai bien qu'il se soit contracté de 14,71% depuis le 1er janvier.

tel aviv

L’actualité économique de Jordanie

 

Depuis le 17 mars et le début de la crise sanitaire, le total des émissions de Bons du Trésor a atteint 1,25 Md JOD (1,76 Md USD) soit une progression de près de 43% par rapport à la même période de l’année 2029. correspondante de l’année dernière.

 

IATA (International Air Transport Association) a formellement demandé à la Jordanie d’apporter un soutien financier aux compagnies aériennes desservant le Royaume. Selon IATA, les revenus générés par ces compagnies chuteraient de 700 M USD comparé à 2019 (-52%). 

 

Selon IATA, les revenus générés par ces compagnies chuteraient de 700 M USD comparé à 2019 (-52%). 34 400 emplois seraient en danger et l’impact sur le PIB pourrait être de 1,1 Md USD, part de l’aviation en général et de la partie aéronautique du tourisme

 

Selon la Chambre de Commerce d’Amman, 20% des travailleurs jordaniens à l’étranger, principalement dans le Golfe, pourrait être contraints de rentrer chez eux en raison de la crise de la Covid-19. 

 

L’actualité économique du Liban

 

D’après la Banque du Liban le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 34,68 Mds$ le 15 avril 2020 à 34,22 Mds$ le 15 mai. 

gaza

L’actualité économique de Palestine

 

Entre 80 000 et 90 000 travailleurs palestiniens devraient être de retour en #Israel pour y reprendre leur travail après les fêtes de l’Aïd la semaine prochaine, qui devraient rapporter ainsi environ 100 M USD par mois.

 

Un accord aurait finalement été signé entre les ministères des finances palestinien et israélien pour garantir un transfert minimum mensuel de «clearance revenues» de 500 M NIS (130 M EUR) à l’Autorité Palestinienne à partir du mois de juin.

 

Une avance israélienne de 800 M NIS (208 M EUR) est mise à disposition des palestiniens pour combler, sur les six prochains mois, les différences entre le niveau de «clearances revenues» collectées et le plancher fixé à 500 M NIS.

 

Les mauvais chiffres du premier trimestre pour les principaux groupes palestiniens illustrent l’impact du début de la crise sanitaire. Le groupe de télécom Paltel a enregistré une baisse de 6% de son chiffre d’affaires et de 70% de ses bénéfices comparé au T1 2019.

 

Le groupe de télécom Paltel a enregistré une baisse de 6% de son chiffre d’affaires et de 70% de ses bénéfices comparé au T1 2019. Le conglomérat diversifié PADICO enregistre une chute de 63% de son CA, et des pertes au T1 contre des bénéfices l’année précédente.

 

Le conglomérat diversifié PADICO enregistre une chute de 63% de son CA, et des pertes au T1 contre des bénéfices l’année précédente. La seconde banque palestinienne, The National Bank, enregistre elle, une chute de 32% de ses bénéfices sur la période. 

 

L’actualité économique de l’Irak

D’après les chiffres publiés par Irak Body Count, le nombre des victimes de la violence aurait été ramené de 857 au cours des quatre premiers mois de l’année 2019 à 384 au cours des quatre premiers mois de l’année 2020, soit une baisse voisine de 55 %. 

 

La formation du nouveau Gouvernement n’étant toujours pas achevée, le Premier Ministre al-Kadhimi a décidé de désigner Mahdi Rachid al-Hamdani, ministre des Ressources Hydrauliques, ministre de l’Agriculture par intérim.

L’actualité économique de l’Iran

 

D’après le Centre national des statistiques, calculé en glissement annuel, le taux d’inflation s’établirait à 21% au mois d’avril 2020. Calculé en moyenne annuelle, il s’établirait à 29,8% sur les douze derniers mois.

 

D’après le rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) pour avril 2020, la production de pétrole brut serait demeurée presque stable passant de 1,97 M b/j à 1,99 M b/j. Les exportations de pétrole brut auraient en revanche été ramenées à 276 000 b/j en mars 2020

 

D’après l’Administration des Douanes, la valeur des échanges de biens hors pétrole brut aurait été ramenée de 4,93 Mds $ à la fin du premier mois de 2019/2020 à 3,58 Mds $ à la fin du premier mois de 2020/2021, soit une baisse dans des proportions voisines de 27,3%. 

 

L'Iran enregistrerait un déficit commercial de biens hors pétrole brut de 279 M $, contre un excédent de 260 M $ l’année dernière. Les exportations auraient été ramenées de 2,60 Mds $ à 1,65 Md $, soit une baisse de 36,3% en glissement annuel. 

 

L’OFAC du département du Trésor américain a placé sous sanctions la société chinoise Shanghai Saint Logistics Limited en application de l’E.O. 13 224 « soutien au terrorisme » pour avoir agi comme agent général de vente auprès de la compagnie aérienne Mahan Airlines

 

L’OFAC du département du Trésor américain a placé sous sanctions le ministre de l’Intérieur, Rahmani Fazli, sept responsables des forces de l’ordre, un commandant de province du Corps des gardiens de la révolution islamique et la Fondation des forces de l’ordre. 

 

La Compagnie nationale pour la Distribution des Produits pétroliers a organisé 12 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 249 000 tonnes onshore ainsi que 1 854 000 barils offshore auraient été proposés à un prix moyen de 287,95 $ la tonne et 23,69 $ le baril.

 

La Compagnie nationale pour la Distribution des Produits pétroliers a organisé 12 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 55 000 tonnes onshore ainsi que 1 770 000 barils offshore auraient été vendus à un prix de 275,1 $ la tonne et 23,09 $ le baril pour 56 M$

 

 

 

Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth Ambassade de France au Liban avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.