Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIE

///   Libye : La fermeture des installations pétrolières durant les 5 premiers mois de 2020 a engendré des pertes directes d’environ 6 Mds USD au pays

par Denys Bédarride le
La Banque centrale de Libye (BCL) a publié les données budgétaires relatives aux cinq premiers mois de l’année 2020.

petrole

Sur la période du 1er janvier au 31 mai 2020, les recettes budgétaires ont atteint 2,8 Mds LYD selon la BCL (contre 4,0 Mds LYD prévus initialement ; après 2,5 Mds LYD fin avril 2020). En raison de la fermeture des installations pétrolières, les revenus pétroliers sur les 5 premiers mois de l’année étaient limités à 2,1 Mds LYD (1,98 Md LYD fin avril 2020), et représentaient 75,6% des recettes budgétaires (contre 92,6% sur l’année 2019).

La BCL note que la fermeture des installations pétrolières durant les 5 premiers mois de 2020 a engendré des pertes directes d’environ 6 Mds USD.

Les autres recettes sont principalement les recettes fiscales (177 M LYD, soit 6% des recettes budgétaires totales). Les revenus de la taxe sur les ventes de devises de début janvier à fin mai 2020 s’élèveraient à 8,3 Mds LYD, dont 875 M ont été alloués pour financer l’investissement public, et le reste alloué pour rembourser la dette publique.

Sur la même période, les dépenses budgétaires s’élèveraient à 14,1 Mds LYD (contre 16,0 Mds LYD prévus initialement ; après 11,3 Mds LYD fin avril 2020). La BCL a donc inscrit un prêt de 11,1 Mds LYD pour couvrir le déficit budgétaire.

Les salaires, premier poste de dépense, représenteraient 65% des dépenses publiques totales sur les 5 premiers mois de 2020 (soit 9,1 Mds LYD). Il s’agirait ensuite des subventions (16%, soit 2,2 Mds LYD), des urgences (12%), et des biens et services (7%).

Concernant les subventions : 64% sont des subventions aux carburants, 16% pour les médicaments, 11% pour l’électricité, 5% pour l’assainissement et 5% pour l’eau.

Enfin, la CBL a déclaré avoir exécuté sans délai toutes les demandes de paiement du Ministère des Finances visant à lutter contre la pandémie de coronavirus, qui s’élevaient au total à 481 M LYD (soit environ 342 M USD), dont 163 M USD alloués à l’ouverture des lettres de crédit pour le Ministère de la Santé et l’autorité d'approvisionnement médical.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya

Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.