Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique de cette semaine

par Denys Bédarride le
Découvrez le condensé de l'actualité économique de la région MENA cette semaine réalisé avec l'appui du Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

ca qu'il ne faut manquer

D’après l’open index de l’International Budget Partnership (classement qui porte sur 117 pays), les pays du Proche-Orient les mieux classés sur la transparence et l’exhaustivité des informations budgétaires accessibles au public sont la Jordanie (31ème) et l’Egypte (61ème).

 

D’après l’open index de l’International Budget Partnership (classement qui porte sur 117 pays), les pays du Proche-Orient les moins bien classés sur la transparence et l’exhaustivité des informations budgétaires accessibles au public sont sont l’Irak 105ème et le Liban 108ème.

 

L’actualité économique de l’Egypte

 

A l’occasion de la publication de son rapport Global Economic Prospects, la Banque Mondiale a révisé ses prévisions de croissance: le taux de croissance du PIB serait ramené de 5,6% au terme de l’année fiscale 2019 à 3% en 2020 puis 2,1% en 2021 contre 5,8% et 6% prévus

 

Les autorités et le FMI sont parvenus à un accord pour un programme d’assistance supplémentaire (Accord de confirmation ou Stand-By Arrangement) de 5,2 Mds$ sur 12 mois. Cet accord ferait suite aux 2,8 Mds$ octroyés à l’Egypte par le FMI le mois dernier. 

 

Calculée en glissement annuel, l'inflation urbaine s'établissait à 4,7% à la fin du mois de mai contre 5,9% fin avril. Calculée en moyenne sur les onze premiers mois de l’année fiscale, elle a été ramenée de 14,3% en 2018/2019 à 5,7% en 2019/2020.

 

Le montant net des avoirs extérieurs détenus par la Banque Centrale a été ramené de 44,27 Mds$ à la fin du mois de mai 2019 à 36 Mds$ soit 7,1 mois d’importations de biens et service à la fin du mois de mai 2020. 

 

Selon le Ministre des Finances, la pandémie de Covid 19 aurait déjà obéré le PIB de 130Mds d’EGP (8 Mds$)soit 2,1% du PIB projeté par le ministère à l’issue de l’exercice fiscal au 30 juin 2020. Le taux de croissance au terme 2019/2020 s’établirait à 3,9% contre 6% prévus

 

Le Ministre de l’Electricité a annoncé que les tarifs de l’électricité appliqués aux particuliers augmenteront de 16 à 30% en fonction des tranches de consommation à partir du 1er juillet 2020 (nouvelle année fiscale).

 

La Banque Centrale a émis le 9 juin des Bons du Trésor à un an libellés en dollars pour un montant de 509 M$, soit 109% du montant mis en adjudication. L’offre du marché a été supérieure à la demande (x1,4) et l’émission s’est conclue à un taux d’intérêt moyen de 3,446%

 

L’indice EGX30 qui regroupe les 30 capitalisations les plus importantes de la Bourse du Caire, a clôturé le 11 juin à 10 832 points, en hausse de 2% au terme de la semaine écoulée. L’indice a gagné 5,2% en l’espace d’un mois mais a perdu 22,4% depuis le début de l’année

le caire

L’actualité économique d’Israël

 

L’OCDE, dans ses perspectives économiques de juin, prévoit une contraction du PIB de 6,2% en 2020 (+8,7% en 2021) dans le scénario où la pandémie se dissiperait à l’été, et de 8,3% (+4,4% en 2021) en cas de deuxième vague.

 

D’après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le solde budgétaire est passé d’un déficit de 15,1 Mds de NIS (4,4 Mds$) au cours des cinq premiers mois de 2019 à un déficit de 46,2 Mds de NIS (13,4 Mds$) au cours des cinq premiers mois de 2020.

 

D’après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit public du seul mois de mai 2020 est passé de 969 M de NIS (281 M$) à 17,9 Mds de NIS (5,2 Mds$). Sur 12 mois glissant, le déficit public israélien atteint 6% du PIB (contre 3,1% fin février).

 

Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d’Israël est passé de 118,1 Mds$ à la fin du mois de mai 2019 (32% du PIB) à 142,5 Mds$ (36% du PIB) à la fin du mois de mai 2020, soit un plus haut historique.

 

D’après le Bureau Central des Statistiques, le déficit de la balance commerciale de biens a été ramené de 8,75 Mds$ au cours des cinq premiers mois de 2019 à 7,79 Mds$ au cours des cinq premiers mois de 2020, soit une baisse de 11%.

 

D’après le Bureau Central des Statistiques, le montant des exportations a été ramené au cours des 5 premiers mois de 2020 de 22,9 Mds$ à 19,8 Mds$, soit une baisse de 13,5%.

 

Les autorités ont étendu l’interdiction d’entrée dans le pays aux personnes ne possédant pas de passeports israéliens, jusqu’au 1er juillet à minima. L'obligation de quarantaine des israéliens rentrés de l'étranger demeurera en vigueur jusqu'à cette date.

 

Israel a étendu l’interdiction d’entrée dans le pays aux personnes ne possédant pas de passeports israéliens, jusqu’au 1er juillet. La compagnie aérienne ElAl prolonge l'arrêt de ses vols à l’exception des vols de rapatriements d’Israéliens et des cargos, jusqu’au 30 juin.

 

Suite à l’accord donné par le ministère des Finances, l'autorité de la concurrence approuvé le rachat de Golan Telecom par Cellcom sur la base d'une valorisation de 737 M de NIS soit 215 M$.

 

Le Ministère des Finances a proposé un deuxième plan de sauvetage d'ElAl, garantissant 75% d'un crédit de 250 M$. Pour la compagnie aérienne, le manque à gagner (150 M$) par rapport au premier plan serait obtenu à travers une augmentation de capital.

 

L'indice TA-35 qui regroupe les 35 capitalisations les plus importantes de la Bourse de Tel Aviv a gagné 0,1% de sa valeur cette semaine. L’indice enregistre une expansion de 2,7% depuis début juin bien qu'il se soit contracté de 12,8% depuis le 1er janvier.

 

L’actualité économique de la Jordanie

 

D’après la matrice définie par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le covid19, le pays est désormais entré dans la phase de « risque modéré signifiant l’ouverture de la plupart de tous les secteurs

 

Tous les secteurs dont les lieux de culte, crèches, café et restaurants, club de sports, hôtels, sites touristiques, vols sur Aqaba vont réouvrir. Restent fermées: écoles, universités, centres de formation, instituts culturels, salles des cérémonies, cinéma, conférences

 

La réouverture de l’aéroport d’Amman reste envisagée pour le début juillet. Les destinations européennes, en vols directs, ne devraient être relancées qu’à partir d’octobre, sauf, peut-être, vers Vienne par Austrian.

L’actualité économique du Liban

 

D’après l’édition de juin 2020 du Global Economic Prospects de la Banque Mondiale, le PIB se contracterait de -10,9% en 2020 et de -6,3% en 2021. Le Liban était déjà en récession en 2018 (- 1,9%) et en 2019 (-5,6%).

 

D’après la Banque du Liban, le montant des dépôts bancaires a été ramené de 172,5 Mds$ à la fin du mois d’août 2019 à 147,5 Mds$ à la fin du mois d’avril 2020, soit une baisse de 25 Mds$ (-14,5%).

 

Malgré les restrictions imposées par les banques sur les mouvements de capitaux en devises étrangères, sur les 11,3 Mds$ sortis du système bancaire depuis le début de l’année 2020, 7 Mds$ l’ont été en livres libanaises et 4,3 Mds$ en devises étrangères.

 

Les taux d’intérêts sur les dépôts en livres libanaises et sur les dépôts en dollars ont respectivement été ramenés de 9,40% à 5,06% et de 6,31% à 2,32% entre novembre 2019 et avril 2020.

 

Le trafic passagers de l’Aéroport International de Beyrouth a diminué de 62,2% entre les cinq premiers mois de 2019 (3 114 228) et les cinq premiers mois de 2020 (1 177 957). La fermeture de l’aéroport décrétée le 18 mars 2020 est toujours en vigueur jusqu’au 5 juillet.

 

L’actualité économique de la Palestine

 

L’Extended PMA Business Cycle Index qui mesure les performances de sept secteurs d’activité économique est passé de -6,08 en mai 2019 (3,06 en Cisjordanie et -27,66 à Gaza) à -51,8 en mai 2020 (-58,3 en Cisjordanie et -36,6 à Gaza).

 

Grâce au deconfinement économique progressif depuis le 21 avril et total depuis début mai la grande majorité des entreprises ont redémarré leurs activités sans atteindre toutefois encore les niveaux de production et de ventes d’avant le #confinement.

 

L'autorité palestinienne a indiqué par la voix de son Premier ministre que des mesures de réduction importante des dépenses seront mises en œuvre rapidement, en commençant par une réduction des salaires des fonctionnaires dès le mois de juin.

 

L’actualité économique de l’Irak

 

L'Irak a approuvé les candidats proposés pour les ministères vacants. Les nouveaux ministres sont Ihsan Abdul-Jabbar (Pétrole), Fuad Hussein (Affaires étrangères), Ivan Faéq Yacoub (Déplacés et Immigrés), Alaa Ahmed Hassan (Commerce), Mohamed Karim Jassim (Agriculture). 

 

teheran

L’actualité économique de l’Iran

 

D’après l’édition de juin 2020 du Global Economic Prospects de la Banque mondiale, après des contractions successives de -8,1% 2019 et -5,3% en 2020, le PIB réel croîtrait de 2,1% à la fin de l’année 2021.

 

D’après la Banque Centrale, le montant total des prêts accordés par les banques et institutions de crédit non-bancaires serait passé de 14 573 900 Mds d’IRR soit 121,4 Mds$ à la fin 2018/2019 à 18 120 588 Mds d’IRR soit 138,8 Mds$ à la fin de l’année 2019/2020, soit +24,3%

 

La valeur des échanges de biens hors pétrole brut (comprenant les condensats de gaz et produits de la pétrochimie) aurait été ramenée de 15,27 Mds$ à la fin des deux premiers mois de 2019/2020 à 9,34 Mds$ à la fin des deux premiers mois de 2020/2021 soit une baisse de -39%

 

La Chine reste le 1er partenaire commercial de l’Iran (premier client et premier fournisseur) avec 2,42 Mds$ d’échanges bilatéraux dont 1,23 Md$ d’exportations de biens vers l’Iran soit 24,5% du total des importations iraniennes et 1,19 Md$ d’importations de biens depuis l’Iran

 

Les quatre autres principaux fournisseurs de l’Iran sont les Emirats-Arabes-Unis avec 1,08 Md$ (soit 21,4% du total des importations iraniennes), la Turquie avec 535 M$ (10,6%), la Russie avec 356 M$ (7,1%), l’Inde avec 335 M$ (6,7%).

 

Les quatre principaux clients de l’Iran sont l’Irak avec 1,11 Md$ (soit 25,8% du total des exportations iraniennes), les Emirats-Arabes-Unis avec 682 M$ (15,9%), l’Afghanistan avec 341 M$ (soit 7,9%) et la #Turquie avec 144 M$ (soit 3,4%).

 

Selon le rapport du Centre de recherche du Majles estimant le déficit budgétaire pour 2020/2021 à 1 800 000 Mds d’IRR, le Ministre des Affaires économiques et des Finances a revu à la baisse cette projection, l’estimant à 1 400 000 Mds d’IRR soit 26,4% du budget de l’Etat

 

L’OFAC du département du Trésor américain a placé sous sanctions secondaires 121 navires en application de l’E.O. 13 382 (proliférateurs d’armes de destruction massive), présumés avoir agi pour le compte ou au nom de la société nationale de transport maritime IRIS Lines

 

Le montant total des subventions allouées au secteur de l’énergie aurait atteint 86 Mds$ à la fin 2019 dont 52 Mds$ affectés à l’électricité, 18 Mds $ aux produits pétroliers et 16 Mds $ au gaz ce qui représente 19% du montant total des subventions à l’énergie dans le monde

 

La Compagnie nationale pour la Distribution des Produits pétroliers a organisé 23 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 375 000 tonnes «onshore» ainsi que 7 248 000 barils «offshore» auraient été proposés à un prix de 298,65 $ la tonne et 35,31 $ le baril.

 

Le gazoduc Tabriz-Ankara, principale voie d’approvisionnement de la Turquie en gaz iranien et cible le 31 mars 2020 d’une attaque présumée par la branche armée du Parti des travailleurs du Kurdistan, n’est toujours pas opérationnel.

 

L’Iran et la Turquie sont liées jusqu’en 2026 par un contrat d’approvisionnement à long-terme en gaz, et la Turquie représentait en 2019 avec 7,7 Mds m3 d’importations de gaz naturel iranien 51,3% des exportations iraniennes de gaz naturel.

 

 

Source : Service Economique Régional de Beyrouth Ambassade de France au Liban avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.