Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
MAROCACTUALITÉECONOMIE

///   Un parasite s’attaque aux plantations de figues de barbarie au Maroc

par Karl Demyttenaere le
La cochenille spécifique du cactus, un insecte parasite, gagne rapidement du terrain dans les champs de figues de barbarie. Face à cette prolifération et à l’inquiétude des producteurs, les autorités se mobilisent.

Figue de barbarie

La cochenille spécifique du cactus a été repérée depuis 2014 dans la province de Sidi Bennour (au sud de Casablanca) et a proliféré de manière inquiétante dans plusieurs régions productrices de figues de barbarie. 

Cependant, ce parasite ravageur a été jugé « sans danger, ni pour la santé humaine ni pour la santé animale », par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Pour répondre à l’inquiètude des producteurs, une commission technique composée de l’ORMVAD (Office régional de mise en valeur agricole des Doukkala) et de l’ONSSA a été lancée. Son objectif : mener des visites techniques au niveau des zones touchées, de diagnostiquer le problème et surtout de trouver une solution afin d’éliminer le parasite.

La difficulté principale reste qu’il n’existe à l’heure actuelle aucun pesticide pour combattre le parasite. Les seules solutions pour les agriculteurs sont l’arrachage et l’incinération des figués touchées.

A noter que la figue de barbarie a été introduite en Afrique du Nord vers le XVIème siècle. Dans cette région du monde, cette production couvre actuellement une superficie de 200 000 hectares.

Pour en savoir plus sur cette culture, découvrez ce reportage de la Chambre d'Agriculture de la Région Souss Massa Draa :

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.