Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ÉGYPTEISRAËLACTUALITÉECONOMIECULTURE-SPORTÉCHANGES MÉDITERRANÉENS

///   Large coopération internationale pour le futur accélérateur à particules du Moyen-Orient

par Karl Demyttenaere le
Des scientiques venus d’Israël, du Pakistan, d’Iran, d’Egypte et de Jordanie travaillent ensemble pour développer le nouvel accélérateur à particules du Moyen-Orient, un projet baptisé "Sesame".

Accélérateur à particule

Coupe transversale de bobine pour un accélérateur de particule.

100 millions de dollars, c’est la somme mobilisée pour le développement du nouvel accélérateur à particuliers du Moyen-Orient, le rayonnement synchrotron pour les sciences expérimentales et appliquées, ou Sesame (Synchrotron-light for Experimental Science and Applications in the Middle East).

Le site en lui-même va se situer dans la ville d’al-Balqa, au nord-ouest d’Amman, la capitale jordanienne. Sa construction a débuté et il devrait être inauguré officiellement le printemps prochain.

La diplomatie s’immisce dans le projet

L’organisme Sesame compte parmi ses membres l’Iran, le Pakistan, Israël, la Turquie, Chypre, l’Egypte, l’Autorité palestinienne, la Jordanie et Bahreïn. Problème : l’Iran et le Pakistan ne reconnaissent pas l’Etat Hébreu et pour sa part la Turquie ne reconnaît pas Chypre.

De plus, la participation de l’Iran s’est poursuivie malgré que 2 scientifiques impliqués dans le projet, le physicien quantique Masoud Alimohammadi et le scientifique nucléaire Majid Shahriari, aient été assassinés dans des opérations imputées au Mossad israélien rapporte The Guardian.

« Nous coopérons très bien ensemble », a déclaré Giorgio Paolucci, le directeur scientifique de Sesame au journal britannique, rajoutant « favoriser l’excellence scientifique et technologique dans le Moyen-Orient et les pays voisins ».

Des applications utiles

L’accélération à particule Sesame sera plus que le Grand collisionneur de hadrons (LHC) la structure en Suisse qui a détecté la « particule de Dieu » l’an dernier également connue sous le nom de boson de Higgs. L’ensemble fera 130 mètres de diamètre

Le projet Sesame sera assez sophistiqué pour disposer de nombreuses applications et offrir des possibilités de recherche.

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.