Le salon « Made in Morocco » fait la promotion de la marque Maroc en Afrique
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Kheireddine Batache
mercredi 15 novembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 15 Novembre 2017 à 11:39

La troisième édition du salon ‘Made in Morocco’ s’est tenue à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le dimanche 12 novembre 2017. Fidèle à sa stratégie économique, le Maroc ne cesse de pénétrer le marché africain afin de défricher le terrain à ses entreprises et dans le même temps, attirer vers lui de nouveaux investisseurs.

En effet, si les deux précédentes éditions tenues en 2014 et 2016 ont eu lieu à Bruxelles, en Beligique, l’édition 2017 a revêtu un aspect purement continental. L’objectif étant de  concrétiser la volonté du Roi Mohammed VI de saisir les opportunités bilatérales de coopération et de promotion économique avec les pays africains voisins et gagner ainsi en visibilité.

 

Selon le groupe Rahal, initiateur de l’événement, ce troisième ‘Made in Morroco’ se veut une porte ouverte aux différents protagonistes économiques marocains et africains de découvrir les opportunités naissantes pour mettre en place des projets d’investissements pérennes et durables, sur des secteurs clés : l’artisanat, le tourisme, l’agroalimentaire et l’immobilier.

Un marché “Made in Africa” et des rencontres B2B pour séduire les participants

Pour cette troisième édition, les organisateurs ont voulu mettre l’accent sur le potentiel économique grandissant du Maroc. Pour ce faire, ils ont misé sur la qualité des contenus proposés ainsi que des invités ayant intervenu dans le cadre de cet évènement. « le salon n’est pas l’apanage exclusif de ses organisateurs, mais une plateforme culturelle et d’affaires ouverte à toutes les bonnes volontés qui ambitionnent de porter haut le flambeau du Royaume et confirmer son enracinement millénaire en Afrique et ce, dans toute sa dimension économique, sociale, politique et civilisationnelle. »  a déclaréle directeur du Salon, Mohamed Rahal Essoulami.

En décidant d’aller à Abidjan, le Maroc a frappé un grand coup quant à sa volonté de se positionner comme étant la locomotive économique du continent africain et contre carrer ainsi les velléités de ses nombreux concurrents. Si la stratégie marocaine doit s’inscrire dans le temps afin d’être efficiente, les perspectives de croissance en Afrique pour les prochaines années ne laissent, quant à elles, personne indifférent au sort du continent noir.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EcomNews MED Vidéos