Le Maroc plus que jamais dans le collimateur du géant du transport maritime CMA CGM
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #MAROC
Kheireddine Batache
mercredi 22 novembre 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Novembre 2017 à 14:40

Soucieux d’accélérer son développement dans le royaume marocain, le groupe français et numéro trois mondial du transport maritime de marchandises, a lancé trois nouveaux services innovants en 2017, afin de renforcer son offre. Son directeur général Rodolphe Saadé était au coté du Premier ministre Edouard Philippe lors de son déplacement officiel au pays, le 15 novembre 2017.

Le groupe CMA CGM a le vent en poupe au Maroc. Présent dans ce pays depuis 1983, il n’a cessé depuis, de s’y développer. Il opère actuellement 24 services maritimes et réalise un nombre d’escales atteignant les 1500 escales par an. C’est un leader dans le domaine transport maritime conteneurisé, un secteur vital pour le développement économique des pays de la Méditerranée.

Véritable carrefour des échanges commerciaux maritimes entre les quatre coins du globe, le Maroc s’impose comme la plaque tournante du transport maritime dans le monde. Par ailleurs, le mastodonte du transport maritime a bien compris le rôle que joue le Maroc dans le développement de ses activités et notamment en Méditerranée. Il fait aujourd’hui le choix d’imbriquer sa stratégie internationale sur celle voulue au Royaume Chérifien.

À ce titre, il a créé en août 2017 le Black Sea Med Express 1, un service pour relier le Maroc à la mer noire. Cette énième innovation du groupe marseillais, permettra de répondre spécifiquement à l’augmentation des échanges commerciaux avec les pays du pourtour de la mer Noire.

Outre la mer Méditerranée, le Maroc a un large front maritime ouvert sur l’océan atlantique. Là aussi, CMA CGM s’engage à développer ses activités sur les principaux axes commerciaux. Wazzan two est le nom du nouveau service mis en place par le groupe pour répondre à cette prérogative. Censé soutenir Wazzane one, qui sert à desservir les Canaries, la Mauritanie, le Sénégal et l’Espagne, il connecte désormais le Maroc au Bénin, à la Côte d’Ivoire, au Ghana et au Liberia.

Dans le schéma de développement voulu par CMA CGM pour le Maroc, l’Europe n’est pas en reste ! D’ailleurs le besoin d’augmenter le nombre de liaisons entre les deux rives de la Méditerranée pourrait être une alternative au transport routier transitant par l’Espagne. C’est dans ce sens que le projet Morocco Experess a été conçu. La nouvelle offre RORO (roll in roll off) permettra une connectivité plus rapide entre le Maroc et l’Europe.

Au sein d’un environnement économique de plus en plus globalisé, il est nécessaire pour le Maroc, pays à l’appétit commercial insatiable,  de promouvoir sa coopération avec le groupe français.  Mais au-delà de ça, face au défi de la compétitivité régionale qui se pose à lui, la perspective d’avoir enfin un partenaire stratégique, capable d’accompagner son développement dans des proportions internationales serait pour lui un avantage non négligeable. 

Pour rappel, le groupe CMA CGM dessert les principaux ports du Maroc, à savoir, Casablanca, Dakhla, Nador et TangerMed. Il  est également  représenté via ses bureaux commerciaux à Agadir, Casablanca et Tanger. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EcomNews MED Vidéos